Le Mont saint michel, entre tourisme et gourmandise

J’ai plutôt pour habitude de vous présenter des lieux intimes méconnus du grand public, mais qui font partie des villages préférés des Français et qui ne demandent qu’à être visités. Une fois n’est pas coutume je vais vous parler d’un lieu inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et qui attirent des millions de visiteurs par an ce qui en fait un des monuments les fréquentés de France, le Mont saint michel.

La première de vos préoccupation de la journée se déroulera à quelques kilomètres du village puisque depuis 2012 il n’est plus possible d’accéder au pied du rocher en voiture. Vous devez donc garer votre véhicule sur les parkings créés à cet effet puis emprunter les navettes motorisées en accès libre ‘Le passeur’, ou faire le trajet à pied et profiter d’une vue magnifique sur cette baie unique au monde ou choisir le transport en roulotte “ La Maringote”, vous serez bercés par l’allure tranquille des chevaux et vous allez vivre un moment extraordinaire le temps de cette traversée, personnellement c’est cette formule que j’ai choisi à l’aller et je suis revenu à pied.

Il est temps maintenant de pénétrer dans ce monstre sacré du tourisme en france et pour tout vous dire, il va falloir s’habituer rapidement à l’étroitesse des lieux car dès que vous avez franchi le porche d’entrée vous allez devoir un peu rentrer les épaules si il y a du monde, la ruelle est étroite et les murs en pierre n’ont pas vraiment l’intention de bouger donc on se retrouve vite un peu les uns sur les autres, c’est la rançon de la gloire pour avoir le plaisir de découvrir les merveilles du mont saint michel.

Tout de suite en entrant sur votre gauche se dresse une institution de la gastronomie française la célèbre table de la Mère Poulard. Si à l’origine cet établissement n’était qu’une auberge destinée à accueillir les visiteurs et les faire patienter en mangeant le temps d’une marée avant qu’ils ne puissent repartir sur le continent c’est devenu aujourd’hui un empire gastronomique qui dépasse largement les frontières de la Bretagne et de la Normandie réunies, empire bâti sur les recettes d’Anne Boutiaut (qui épousa Victor Poulard, boulanger de son état) dont les plus connues resteront à jamais son omelette cuite au feu de bois et la traditionnelle galette sablée. Vous remarquerez d’ailleurs que de nombreux commerces portent le nom de Poulard dans ce village, comme si la moitié des lieux leur appartenait.

Une fois dépassé le restaurant spécialisé dans l’omelette, il est tant d’attaquer la montée vers l’abbaye, vos cuisses vont être mises à rude épreuve (pour les non-sportif) car je peux vous dire que ça grimpe vraiment jusqu’au sommet entre pente et escalier il va falloir avaler le dénivelé, je vous dis ça, vous pouvez aussi prendre votre temps et monter à votre rythme, pas besoin d’y aller au pas de course. Lors de votre ascension, vous avez la possibilité d’acheter des entrées pour les différents musées de la ville, musées qui vous détaillent l’histoire du mont saint michel à travers les siècles, j’ai trouvé cette dépense un peu chère pour le contenu qui est proposé, bien que visiter le périscope qui vient tout juste rénové fut une grande découverte pour moi et j’ai vraiment apprécié ce moment.

Mais la grande visite c’est celle de l’abbaye Saint michel, celle qu’il ne faut pas rater tout simplement parce que le lieu est magique, par son histoire, par sa grandeur, par sa vue unique sur la baie, vous serez transporté quelques siècles en arrière en découvrant la vie et les fonctions de ce lieu de pèlerinage à travers les temps. Le cloître, la salle des chevaliers, l’ascenseur, voilà quelques exemples de ce que vous allez voir en visitant l’abbaye mais il n’y a pas que ça, prenez votre temps et ne ratez rien, c’est tellement beau là haut. Lorsqu’il sera temps de redescendre profitez en pour emprunter quelques coursives et chemin de garde autour des remparts pour être sûr que votre visite des lieux a été complète.

Pour conclure: Une journée au Mont saint michel vous permet vraiment de tout voir et tout visiter et même de vous offrir une dégustation culinaire chez la mère Poulard, si vous désirez poursuivre votre découverte de la région je vous conseille de goûter l’agneau de prés-salés à l’auberge de la baie, de visiter Villedieu les poêles la capitale du cuivre ou bien encore de pousser jusqu’à Saint Malo, la ville corsaire. Dans le centre ville historique, il y a de merveilleuses pâtisseries bretonnes où vous allez déguster un délicieux Kouign-amann ou un mille feuilles caramel beurre salé. Pour vous loger, je vous conseille de regarder du coté de Cherrueix, une plage magnifique et des maisons d’hôtes prêtes à vous accueillir pour un séjour idyllique plein de découvertes et de gourmandises.

Une visite privilégiée

Flavigny sur Ozerain, un beau village de bourgogne avec ses bonbons à l’anis

Un des plus beau village de france et ses anis Aujourd’hui je vous emmène à Flavigny sur Ozerain...

L'office du tourisme

Se loger au Mont saint michel